sculpture

Pour Emili Armengol sculpture ne se limite pas à être un volume, car il s’agit également d’une forme, d’un ensemble de signes et de signaux et la corporéité prenant de plus en plus abstrait que figuratif.